Safari Serengeti : un safari époustoufant en Tanzanie !

Pour ceux qui rêvent d’un safari en Afrique, c’est vers le safari Serengeti que nos esprits se tournent – des images exotiques de mammifères géants se promenant dans l’herbe de la savane sous un grand ciel africain remplissent notre imagination.
Et vous savez quoi ? C’est exactement comme ça !

Oui, le safari Serengeti est l’un de ces endroits qui correspond à toutes les images que vous avez créées dans votre esprit. C’est vraiment le paysage classique, la richesse des animaux et la grande étendue de savane dont vous avez rêvé.

antilopes au parc Serengeti grande migration

Le Parc National du Serengeti

Si vous prévoyez de partir en safari dans le parc national du Serengeti, nous avons rassemblé tout ce que vous devez savoir pour optimiser votre séjour dans ce paradis de l’Afrique de l’Est. Le parc a été créé en 1951 et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO trente ans plus tard. Aujourd’hui, le parc national du Serengeti accueille 350 000 visiteurs chaque année.

La Taille du Parc

La surface du parc national du Serengeti est absolument ÉNORME !

Il surpasse la plupart des autres parcs nationaux d’Afrique, offrant des panoramas incomparables que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Essayer d’appréhender l’énormité de ce parc peut certainement être époustouflant.

Vous pouvez faire le tour du Serengeti en voiture pendant 3 jours sans même vous approcher des bords !

La Richesse de la Vie Sauvage

Il ne fait aucun doute que la richesse de la faune du Serengeti va vous époustoufler.

Le parc est célèbre pour la migration des gnous depuis le Masai Mara au Kenya, qui est physiquement relié au Serengeti.

Lors d’un safari à Serengeti, vous verrez lion après lion après lion : des lionceaux qui jouent, des couples qui s’accouplent et même une lionne qui dévore un zèbre, vous aurez droit à toutes les expériences félines du Serengeti.

En plus des lions, vous pourrez voir des singes à profusion, des girafes, des zèbres, des hippopotames, des autruches et une grande variété d’antilopes, d’élands et de topis, ainsi que des hyènes et des buffles.

La Possibilité de Camper dans le Parc

La possibilité de camper dans le Serengeti est une autre raison pour laquelle cet endroit va vous époustoufler !

Il y a différents campings dans le parc. Nous vous recommandons le camping Ngirii dans la région de Seronera du Serengeti.

Le camping est rudimentaire bien sûr – vous êtes en pleine nature ici – mais le sentiment exaltant d’être vraiment en pleine nature africaine est difficile à battre !

Prix et accès

Il y a plusieurs façons de se rendre au parc national du Serengeti – en avion et en voiture. L’un des itinéraires recommandés est de prendre l’avion à l’aéroport international du Kilimandjaro et de faire 8 heures de route jusqu’au parc. Vous pouvez aussi prendre l’avion jusqu’à l’aéroport d’Arusha, puis vous rendre à l’une des petites pistes d’atterrissage situées dans le parc.

Il est probable que le prix du Serengeti puisse aussi vous surprendre… Oui, ce parc n’est pas donné !

Votre billet d’entrée est également limité dans le temps, c’est-à-dire que vous payez pour 24 heures, ce qui rend le choix du moment de votre arrivée très important.

La meilleure idée est d’arriver à l’entrée du parc vers l’heure du déjeuner, ce qui vous donne un après-midi entier pour faire des safaris dans le Serengeti, ainsi que le lendemain matin.

Vous pourrez ainsi profiter des deux heures de pointe de l’aube et du crépuscule pour observer les animaux.

girafe safari Serengeti

Expérience culturelle

La richesse culturelle du Serengeti risque de vous étonner également.

Lorsque vous vous dirigez vers l’entrée principale du parc, le vaste paysage est parsemé de villages masaïs traditionnels.

Dans ce paysage envoûtant, mais éloigné et aride, il est incroyable de penser que les humains survivent ici, sans aucune source d’eau visible et avec de nombreux animaux dangereux à l’affût.

Les Masaïs, peuple robuste et ingénieux, sont facilement reconnaissables à leurs vêtements traditionnels aux couleurs vives et à leurs villages – littéralement au milieu de nulle part – clôturés par des branches d’arbres pour garder leurs animaux à l’intérieur… et les animaux sauvages à l’extérieur.

Car les Masaï sont des bergers, des éleveurs nomades de chameaux et de bovins ainsi que de moutons et de chèvres.

Leur régime alimentaire se compose en grande partie de lait, de viande et de sang d’animaux et vous verrez souvent un mâle Masai, à des kilomètres de n’importe où, avec son troupeau.

Transports et excursions

Il est possible de visiter le Serengeti de manière indépendante, ou plutôt de le traverser en bus local et d’observer les animaux au passage !

C’est incroyable de voir un bus public rempli de personnes regardant par la fenêtre les lions !

Sinon, vous devrez prendre un tour pour visiter le Serengeti.

C’est l’option conseillée, car payer un guide professionnel pour vous guider dans le parc ajoutera énormément à votre expérience.

Leur connaissance des animaux, de leurs habitats et des endroits où ils sont susceptibles de se trouver vous permettra d’apprendre et de voir beaucoup plus.

De nombreuses excursions peuvent être organisées à la dernière minute à partir de la ville tanzanienne d’Arusha, toute proche.

lions safari Serengeti afrique Tanzanie

Cratère du Ngorongoro, Tanzanie

Et si vous faites un circuit dans le Serengeti, assurez-vous qu’il comprenne une visite du cratère du Ngorongoro.

Cet endroit est extraordinaire !

Cette réserve nationale gigantesque, qui se rattache essentiellement au Serengeti, est située un peu plus près d’Arusha, de sorte que de nombreux circuits y font une excursion à l’aller ou au retour.

En fait, le cratère du Ngorongoro se trouve à une courte distance en voiture d’Arusha et l’entrée de cette réserve est située à un point de vue étonnant.

L’entrée de la réserve est située à un belvédère étonnant. Vous pouvez y regarder depuis une position élevée et admirer l’énorme trou en forme de cuvette dans la terre qui s’étend devant vous.

Lentement, vous réalisez que ces points que vous pouvez voir sont des éléphants et plus vous regardez, plus vous en voyez.

Ce belvédère est vraiment à couper le souffle et a même émouvant tant il était spectaculaire. Il n’y a aucun doute que vous en aurez plein la vue !

Après avoir profité de cette vue, vous continuez à descendre en 4×4 dans le cratère et, si vous êtes chanceux, vous profiterez d’un incroyable safari pendant tout l’après-midi.

Du zèbre à l’éléphant, du caracal au rhinocéros, en passant par l’outarde, le phacochère, le chacal, le lion, l’hippopotame, l’autruche et la girafe, la possibilité d’observer la vie sauvage ici est sensationnelle, car elle est essentiellement contenue dans la cuvette du cratère et donc très concentrée.

hippopotame safari Serengeti Tanzani

La nuit, vous pourrez camper au sommet du cratère, où il fait un froid glacial, mais qui offre un ciel étoilé époustouflant !

C’est ce qui arrive quand on est à plus de 2000m, même en Afrique !

Si vous vous rendez dans le Serengeti, il ne fait aucun doute qu’une visite du cratère du Ngorongoro pourrait vous émerveiller encore plus !

 

Quand visiter le Parc national de Serengeti pour faire un safari ?

Chaque saison a ses avantages pour les safaris au Serengeti, ainsi que ses inconvénients. Nous vous présentons ci-dessous les avantages et les inconvénients de chaque période de l’année dans le parc du Serengeti.

 

1. Meilleure période pour visiter le Serengeti : pour la Grande Migration

Bien que le Serengeti soit une destination de safari toute l’année, la Grande Migration en est l’attraction principale. Le pic de la migration est donc sans doute la meilleure période pour un safari au Serengeti. La migration est, après tout, la raison pour laquelle la plupart des gens visitent le parc national du Serengeti.

Qu’est-ce que la grande migration au Serengeti ?

La Grande Migration est une grande marche annuelle de la faune sauvage en Afrique de l’Est. Chaque année, près de 2 millions de bêtes de somme migrent à travers les plaines ouvertes avec les prédateurs à leur trousse.

Ce mouvement massif d’animaux est également connu sous le nom de migration des gnous. Environ 1,5 million de gnous constituent la majeure partie de cette migration sauvage de 800 km de long. Rejoints par 200 000 zèbres et des milliers de gazelles et autres antilopes. Attirant toutes sortes de prédateurs affamés. La migration traverse le parc du Serengeti en Tanzanie et le Masai Mara au Kenya.

Avantages des safaris de la Grande Migration au Serengeti

  • Assister à la migration des gnous (alias la Grande Migration) en action.
  • Observer d’innombrables gnous, gazelles et zèbres se ruer sur les plaines ouvertes.
  • Surnommé le plus grand spectacle animalier de la planète, ce spectacle est un incontournable des safaris en Tanzanie.
  • Un phénomène naturel incroyable, qui ne se produit qu’une fois dans une vie.
  • Les lions, léopards, hyènes et autres prédateurs se jettent sur les proies faciles.
  • Voir d’énormes troupeaux d’herbivores plonger dans les rivières et se faire happer par d’énormes crocodiles.

Inconvénients des safaris de la Grande Migration au Serengeti

La Grande Migration est une expérience de safari africain qui fait partie de la liste des choses à faire avant de mourir, elle est donc très populaire.

  • Le pic de la migration des gnous correspond donc également à la haute saison des safaris. Il peut y avoir beaucoup de monde.
  • Vous rencontrerez davantage de véhicules lors de vos safaris et lors de l’observation de la faune.
  • Les prix des safaris et des vols augmentent en haute saison.
  • Non seulement il y aura plus de clients dans les lodges et les camps de safari, mais ils seront également plus chers en haute saison.
  • Vous devez réserver à l’avance. Les lodges et les camps sont souvent complets jusqu’à un an à l’avance, vous devez donc planifier et réserver tôt.

zèbres parc national de Serengeti Tanzanie

Quelle est la meilleure période pour visiter le Serengeti pendant la Grande Migration ?

La meilleure période s’étend de fin juin à août. C’est le moment où la Grande Migration atteint son pic (de fin juin à août), ce qui en fait sans doute la meilleure période pour visiter le Serengeti. Cela dépend du mouvement des animaux et de l’endroit exact du Serengeti où vous allez faire votre safari.

  • De juin à août : les meilleurs mois pour voir la migration au Serengeti

Fin juin et en juillet, la migration se déplace dans le nord-ouest du Serengeti. Ce sont donc les meilleurs mois pour observer la migration dans la région occidentale du Serengeti. Et, en août, vous pouvez voir la grande migration dans le nord du Serengeti. C’est à ce moment-là que vous pourrez voir les troupeaux plonger dans la rivière Mara, infestée de crocodiles, lors de leur passage au Kenya.

  • Septembre et octobre : période imprévisible pour les safaris de migration dans le Serengeti

Fin septembre et octobre sont les mois les moins souhaitables pour voir la Grande Migration dans le Serengeti. Début septembre, vous pourrez peut-être voir les derniers troupeaux traverser la rivière Mara. alors qu’ils passent de la Tanzanie au Kenya. Mais ce n’est pas toujours le cas. En règle générale, il est préférable de visiter le Masai Mara en septembre et octobre pour voir la Grande Migration.

  • Novembre et décembre: Bonne période de l’année pour voir la migration, mais pendant la courte saison des pluies.

En novembre, les troupeaux reviennent au nord du Serengeti depuis le Masai Mara au Kenya. Ils s’attardent généralement dans le nord-est du Serengeti et migrent plus au sud en décembre.
Le calendrier de la migration varie d’une année à l’autre, c’est pourquoi vous devez le vérifier lorsque vous planifiez votre safari. Consultez un expert en safari pour obtenir des conseils actualisés.

  • De janvier à mars : Excellente période pour voir les jeunes animaux, mais pas la meilleure pour voir la migration en marche.

Saison de vêlage dans le Serengeti. La migration se poursuit à grande vitesse en janvier. Mais en février, les troupeaux ralentissent pendant que les mères mettent bas dans le sud du Serengeti. En mars, les troupeaux reprennent leur route, les jeunes veaux reprenant des forces.

  • Avril, mai et début juin : Selon les pluies, c’est une période idéale pour observer la migration, mais il peut faire humide.

La migration des gnous se déplace vers la région occidentale du centre du Serengeti d’avril à juin environ. Au début, les troupeaux se déplacent plus lentement car leurs veaux sont encore jeunes. En mai, ils s’accélèrent à mesure que les jeunes deviennent plus forts.
Mais comme avril et mai sont les mois de la saison des pluies, les routes sont souvent en mauvais état. De nombreux camps mobiles et lodges ferment également pendant la saison des pluies.
Début juin, les troupeaux deviennent plus dispersés et couvrent de vastes distances, traversant la rivière Grumeti.

éléphant traversant rivière au Serengeti

 

2. Autre meilleure période pour visiter le Serengeti : la saison des naissances

De janvier à mars, c’est la période des naissances, ou saison de mise bas, dans le Serengeti.

C’est le moment idéal pour voir les jeunes gnous, zèbres et antilopes. En février, la saison des naissances bat généralement son plein. Attendez-vous à voir des veaux nouvellement nés et même des claves en train de naître. Les chances d’assister à la mise à mort d’un prédateur sont également élevées, car les grands félins profitent des jeunes vulnérables.

Pendant la saison de mise bas, vous verrez de nombreux bébés animaux. Vous les observerez alors qu’ils apprennent de nouvelles leçons de vie dans la savane africaine.

C’est la meilleure période de l’année au Serengeti pour voir les bébés animaux se nourrir et se pavaner dans la nature. Observez les liens entre une mère protectrice et ses petits. Vous serez peut-être le témoin d’un animal qui a échappé de justesse à la mort. Ou apercevoir un prédateur s’emparer de sa jeune proie dans le dur cycle de la nature.

Il n’y a pas que les gnous et les antilopes qui mettent bas à cette époque de l’année. Vous verrez également des lionceaux et des guépards, des éléphanteaux et divers autres bébés animaux.

De nombreux safaris expérimentés considèrent la période de mise bas comme le meilleur moment de l’année pour un safari dans le Serengeti. Compte tenu de l’intensification de l’action des animaux sauvages, des bébés animaux et des paysages luxuriants, ce n’est guère surprenant.

bébé lion au Seregenti

Avantages du safari en saison des naissances dans le Serengeti

  • Observer les nouveau-nés se trémousser sur leurs pattes dégingandées. Et les petits félins qui trébuchent dans l’herbe.
  • Moins de visiteurs que pendant le pic de la Grande Migration.
  • Les prix des vols sont plus bas que pendant la haute saison des safaris.
  • En février, les troupeaux sont faciles à trouver et leurs mouvements sont les plus prévisibles.
  • La période de janvier à mars est également connue comme la saison verte – les paysages sont vibrants d’une végétation luxuriante.

Inconvénients du safari Serengeti à la saison de mise bas

  • Voir les prédateurs tuer les jeunes vulnérables peut être traumatisant, surtout pour les personnes plus sensibles.
  • Il y a beaucoup d’insectes à cette époque de l’année, notamment des moustiques. Prévoyez donc un répulsif et prenez des précautions contre le paludisme. Bien que le Serengeti ne fasse pas partie des zones à haut risque de paludisme en Afrique, il s’agit d’un risque que vous devez prendre des mesures pour atténuer.
  • Les mouvements des animaux sont plus difficiles à prévoir en janvier.
  • En février, la migration s’interrompt pendant les naissances, alors ne vous attendez pas à ce que les troupeaux se déchaînent ou à des traversées de rivière spectaculaires.
  • Il pleut généralement dans le Serengeti à cette époque de l’année. Mais elles se présentent souvent sous la forme d’averses dans l’après-midi qui ne nuisent pas à l’observation des animaux. Le temps est cependant imprévisible, c’est donc une question de chance. Et le mois de mars est généralement l’une des périodes les plus pluvieuses de l’année.

Quelle est la meilleure période pour observer la saison des mises bas au Serengeti ?

La saison des mises bas dans le Serengeti s’étend de la fin janvier à la mi-mars.

Le meilleur moment pour vivre la saison des mises bas dans le Serengeti est en février.

C’est la période de pointe pour la mise bas dans le Serengeti, où environ 8000 gnous naissent chaque jour ! Avec une pléthore d’autres animaux.

bébé éléphant safari Serengeti

3. Meilleur moment pour faire le safari Serengeti et éviter les foules

La meilleure période pour un safari au Serengeti sans les foules est la saison des pluies, de fin mars à avril ou mai et de novembre à décembre.

Vous pourrez toujours voir la Grande Migration en action, mais vous échapperez à la foule de la haute saison (de fin juin à début septembre).

Il se peut qu’il y ait peu ou pas de précipitations pendant votre safari, même pendant la saison des pluies ! Le temps est imprévisible et il peut y avoir des périodes de sécheresse à tout moment de l’année. De plus, même pendant les mois humides, les précipitations se limitent souvent à des averses éparses dans l’après-midi qui ne gâcheront pas votre observation du gibier.

La saison des pluies est également le moment idéal pour trouver des safaris à prix réduit et économiser sur l’hébergement. Les lodges et camps de safari proposent souvent des offres spéciales fantastiques pendant la basse saison, ce qui peut vous faire économiser beaucoup d’argent. Vous pouvez également séjourner dans des camps qui seraient autrement inabordables pour votre budget de voyage.

 

4. Quand visiter le Serengeti pour bénéficier des meilleures offres de safari et des meilleures promotions ?

Les meilleures périodes pour économiser de l’argent sur les safaris au Serengeti sont les basses saisons, de mars à mai et de novembre à décembre. Pendant ces mois creux, les safaris et les hébergements sont généralement proposés à prix réduits.

Les offres spéciales de safaris sont également disponibles pendant les saisons intermédiaires, juste avant et après la haute saison des safaris (juin à septembre) au Serengeti.

suricat safari africain tanzanie Serengeti

5. Quand visiter le Serengeti pour bénéficier d’une météo optimale ?

La meilleure période pour visiter le parc national du Serengeti est la saison sèche, de juin à octobre.

La saison sèche au Serengeti est aussi l’hiver. Mais les températures diurnes sont généralement chaudes et agréables. Contrairement aux mois d’été où il peut faire très chaud et humide. En hiver, les températures baissent tôt le matin et la nuit, alors préparez vos bagages en conséquence pour votre safari.

Il y a deux saisons des pluies en Tanzanie. Les « longues pluies », de mars à mai, et les « courtes pluies », en novembre et décembre.

Les pluies courtes ne sont pas aussi abondantes que les longues pluies et sont moins prévisibles. Souvent, il n’y a que de courtes averses dans l’après-midi qui ne gâcheront pas vos excursions. La petite saison des pluies peut donc être une excellente période de l’année pour les safaris dans le Serengeti. Même la grande et longue saison des pluies peut être un bon moment, en fonction des pluies de l’année où vous partez et des conditions au moment précis de votre visite.

Pour éviter la période la plus humide de l’année au Serengeti, visitez en dehors de la principale saison des pluies, de mars à mai.

rhinocéros safari Serengeti

6. Meilleures périodes pour observer les oiseaux dans le parc du Serengeti

Pour les meilleures observations d’oiseaux dans le Serengeti, visitez le parc en novembre et décembre, ou de janvier à mai.

En novembre, de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs arrivent et les populations d’oiseaux augmentent. Les paysages sont également très luxuriants et magnifiques à cette époque de l’année. Mais n’oubliez pas qu’avril et mai sont les mois les plus humides de l’année dans le parc du Serengeti.

Plus de 500 espèces d’oiseaux ont été recensées dans l’écosystème du Serengeti, l’observation des oiseaux est donc excellente toute l’année.

 

Quelle est la Meilleure période pour faire un safari Serengeti en Tanzanie ?

Le parc du Serengeti est une destination de safari toute l’année. Les paysages et l’observation des animaux sont spectaculaires à tout moment de l’année.

Il y a plus d’une meilleure période pour visiter le parc national du Serengeti. Il existe en fait plusieurs meilleures périodes pour les safaris dans le Serengeti, en fonction de vos besoins et de vos envies. En voici quelques-unes :

  • Pour la Grande Migration – juin à août ou début septembre (haute saison)
  • Pour la saison de mise bas – de janvier à mars (courte saison des pluies)
  • Périodes les moins fréquentées au Serengeti – mars à avril/mai et novembre à décembre (basse saison).
  • Meilleure période pour les safaris au Serengeti à petit prix – mars à avril ou mai et de novembre à décembre (basse saison).
  • Meilleur temps au Serengeti – de juin à octobre (saison sèche)
  • Meilleure période pour observer les oiseaux au Serengeti – novembre et décembre ou janvier à mai (saison des pluies).

N’oubliez pas que chaque saison a ses avantages et ses inconvénients. La meilleure période de l’année pour un safari au Serengeti dépend donc de ce qui est le plus important pour vous.

leopard au parc national de Serengeti Afrique

Pour conclure sur le safari Serengeti

Le Serengeti regorge de plaines ouvertes, de champs de fleurs sauvages et de panoramas magnifiques. En plus de voir une faune variée et de nombreux gnous, vous pourrez également faire des randonnées et apprendre à connaître la culture Massai.
Des incroyables événements naturels qui se déroulent dans le parc au départ et à l’arrivée des gnous dans leur aire de reproduction, le Serengeti offre un spectacle magique toute l’année.