Comment se connecter avec la Thaïlande

Il y a de nombreuses façons de commencer vraiment à communiquer avec la Thaïlande et à la comprendre. Dans cet article, nous allons vous expliquer quelques-unes de nos méthodes préférées.

Voyager dans un nouveau pays est une expérience révélatrice et unique. Cependant, le problème avec les voyages, c’est que beaucoup de gens suivent le même chemin battu que celui qui a été tracé par d’autres touristes.

Ce type de voyage crée de belles images, mais donne souvent aux visiteurs l’impression qu’ils n’ont pas pu découvrir l’essence même d’un lieu ou de ses habitants. Heureusement, ce problème est facile à résoudre en faisant un effort conscient pour vous connecter à votre environnement et à la culture des gens qui vous entourent.

Explorer

Nous, les êtres humains, aimons nous en tenir à ce que nous savons. La plupart des voyageurs, lorsqu’ils arrivent en Thaïlande, ont tendance à s’en tenir aux zones touristiques où il y a des panneaux en anglais et des restaurants occidentaux. Les gens le font parce que c’est familier, relaxant et facile.

Nous vous conseillons de sortir du secteur touristique au moins une ou deux fois au cours de votre voyage. La meilleure façon d’y parvenir est de choisir une direction et de commencer à marcher. Vous aurez une vue plus réaliste de la ville et vous tomberez probablement sur de la bonne cuisine locale.

Notre conseil : Si vous n’êtes pas à l’aise pour vous promener dans la ville, alors visiter un marché humide peut aussi vous donner un aperçu de la culture locale. Essayez de choisir un marché où les gens du pays achètent leur épicerie ou leurs produits quotidiens, et non un marché touristique.

Apprenez quelques mots thaï tous les jours

Apprendre le thaï n’est pas nécessaire lorsque vous visitez la Thaïlande, donc la plupart des voyageurs ne le font pas. Cependant, la langue est une partie importante de la culture et nous pensons qu’apprendre, même un tout petit peu, peut faire beaucoup de chemin !

Les Thaïlandais apprécient vraiment que les étrangers essaient de parler leur langue. Un simple “bonjour” en entrant dans un magasin ou un “merci” en étant servi dans un restaurant rendra instantanément le peuple thaïlandais plus amical et extraverti.

Notre conseil : Une bonne façon de vous souvenir des mots que vous apprenez est de les noter dans un petit carnet. De cette façon, si vous êtes coincé, vous pouvez toujours vérifier pour référence.

Mangez comme un habitant du coin.

Parce que le tourisme est si important en Thaïlande, certains restaurants modifient les plats traditionnels, pour les rendre plus adaptés aux hôtes étrangers. La seule façon d’être sûr que vous obtenez la vraie affaire quand il s’agit de la nourriture, est d’essayer la nourriture de rue ou les restaurants qui sont pleins de gens du pays.

Tout d’abord, vous pouvez commencer avec les plats classiques thaïlandais tels que le fameux pad thaïlandais et la soupe piquante tom yum. Une fois que vous avez essayé les classiques, continuez et essayez quelque chose de nouveau chaque jour. La nourriture des rues thaïlandaises regorge de trésors cachés, de la salade de papaye verte (som tam tam) aux brochettes d’insectes.

Notre conseil : Bangkok a une grande culture alimentaire de rue, et quelques bons endroits pour commencer à chercher incluent Sukhumvit 38, Wang Lang Market, Silom Soi 20, et Rangnam.

Utiliser les transports en commun

Les voyageurs préfèrent souvent prendre un taxi ou une voiture particulière lorsqu’ils se rendent dans une nouvelle ville plutôt que d’essayer de comprendre les transports publics. Cependant, prendre un autobus ou un métro occupé à l’heure de pointe est un excellent moyen de se faire une idée de la vie quotidienne dans une ville.

Dans les transports en commun, vous pouvez observer les gens ou même engager une conversation avec votre voisin, tout en économisant de l’argent et en réduisant votre impact sur l’environnement.

Notre conseil : Le Skytrain à Bangkok ou les bateaux à grande queue près des îles sont souvent utilisés par les habitants et sont un excellent moyen d’interagir avec les gens du quotidien.

Visitez une maison locale

Il n’y a pas de meilleure façon de mieux comprendre une culture que de passer un peu de temps chez les gens du pays.

La maison est un endroit très intime et il est normal de se sentir un peu mal à l’aise lorsqu’on visite la maison d’un habitant pour la première fois. Cependant, si vous recevez l’invitation, saisissez l’occasion. Ne soyez pas nerveux et ne vous inquiétez pas de faire des erreurs, car même si vous faites une erreur, la population locale est très compréhensive et saura que vous ne vouliez pas de mal.

Notre conseil : Il n’est pas facile d’obtenir une invitation à la maison d’un local. Une bonne façon de commencer est d’essayer d’entrer en contact avec les gens du pays en leur demandant conseil et en essayant de parler leur langue.

Approchez-vous de la faune

Chaque pays a un environnement et un cadre naturel unique. Depuis des milliers d’années, c’est l’environnement local qui a façonné les gens et les a guidés sur leur chemin vers ce qu’ils sont aujourd’hui.

Partez en randonnée ou passez une nuit dans la jungle pour vous éloigner des villes animées et vous immerger dans la nature. Il y a beaucoup d’opportunités de trekking en Thaïlande qui peuvent vous emmener profondément dans les forêts et aussi à travers des villages isolés que la plupart des gens ne voient jamais.

Notre conseil : Si vous ne voulez pas faire de trekking, mais que vous voulez quand même voir la faune, alors le parc national Khao Yi est un bon point de départ.

Visite d’un lieu de culte

Le peuple thaïlandais est profondément religieux, comme en témoigne l’abondance de temples bouddhistes pittoresques dans tout le pays. Au lieu de prendre des photos de ces temples et de partir ensuite comme beaucoup de voyageurs, vous pouvez mieux comprendre l’importance de la religion en Thaïlande en trouvant un endroit agréable pour s’asseoir et observer les gens du pays pendant un moment.

Les temples sont une partie centrale de la communauté et vous y verrez comment les gens du pays interagissent avec les moines. Vous aurez peut-être même l’occasion de parler à un moine et d’apprendre sa philosophie de vie.

Notre conseil : Vous vivrez l’expérience la plus authentique du temple tôt le matin, car c’est là que la plupart des gens du coin vont prier.

Bénévole

Le bénévolat donne non seulement aux voyageurs l’occasion d’aider, mais il crée aussi un lien entre les voyageurs et la communauté. Les voyageurs qui font du bénévolat pendant leur voyage s’en souviennent souvent comme étant l’une des meilleures étapes de leur voyage. Il n’y a rien de comparable à apprendre à connaître un pays tout en faisant un travail utile.

Il existe de nombreux programmes de bénévolat en Thaïlande, mais la meilleure façon d’en choisir un est d’attendre votre arrivée et de parler aux gens du pays pour savoir lesquels sont les meilleurs.

Notre conseil : Certains des programmes de bénévolat que nos voyageurs aiment le plus sont les sanctuaires d’éléphants, où les bénévoles travaillent côte à côte avec le personnel du parc et ont la chance d’interagir avec les éléphants.

Documentez votre voyage

Les photos sont un moyen très important de documenter vos voyages et vous devriez essayer d’en prendre autant que possible. Prenez de belles photos des plages et des principales attractions de la Thaïlande, mais assurez-vous également d’obtenir quelques photos de petites choses comme les étals de nourriture de rue, les marchés animés, et d’autres exemples de la culture locale.

Nous vous suggérons également de tenir un carnet de voyage pour documenter vos expériences. C’est quelque chose que vous pouvez regarder en arrière plus tard, pour vous souvenir de vos émotions et d’autres choses que vous n’avez pas pu photographier.

Notre conseil : C’est une bonne idée d’acheter une nouvelle carte mémoire et un journal spécialement pour votre voyage. Pour de meilleurs résultats, essayez de documenter votre voyage chaque jour en prenant plusieurs photos et en écrivant quelque chose au moins une fois.