Festival de Songkran : le Nouvel An thaïlandais

La Thaïlande est un pays au riche patrimoine culturel. Il y a des fêtes et des célébrations tout au long de l’année : Songkran, le Nouvel An thaïlandais, est le plus important.

Avec des célébrations pouvant durer jusqu’à une semaine, le Nouvel An marque la fin de la saison sèche avec des cérémonies religieuses et des batailles d’eau, désormais une marque de fabrique du festival.

L’eau est une partie extrêmement importante de ce festival. Comme symbole de renouveau dans le bouddhisme, l’eau est éclaboussée sur les statues de Bouddha pour porter chance, et les jeunes générations baignent les mains des personnes âgées pour recevoir leur bénédiction en retour. Enfin, les gens se rassemblent dans les rues pour participer à d’énormes batailles d’eau.

En 2019, le Nouvel An thaïlandais aura lieu du 13 au 15 avril : si vous voyagez en Thaïlande, ne manquez pas l’occasion de participer aux joyeuses célébrations.

Célébrations pour le Nouvel An thaïlandais

Le mot songkran vient de l’hindou et signifie littéralement « passage astrologique ». Habituellement, les célébrations du Nouvel An durent trois jours :

  • 13 avril : le premier jour, il y a des processions d’images de Bouddha dans tout le pays. C’est le jour où les plus grandes batailles d’eau ont lieu.
  • 14 avril : ce jour est aussi connu sous le nom de Wan Nao et il célèbre l’ancienne veille du Nouvel An thaïlandais. C’est aussi la Journée nationale de la famille : chacun passe du temps de qualité avec sa famille.
  • 15 avril : en ce jour, la nouvelle année commence. Il y a des fêtes et des célébrations partout, avec des batailles d’eau, des concerts, de la nourriture de rue et bien plus encore !

Douanes dans différentes parties de la Thaïlande

Puisque la Thaïlande est un si grand pays, les gens dans différents endroits suivent des coutumes différentes.

  • Nord : ici, il y a des pétards et des coups de feu pour conjurer la malchance le 13 avril. Le 14, les gens visitent les temples pour offrir de la nourriture aux moines et recevoir leur bénédiction. Les activités importantes sont de laver les statues de Bouddha et les mains des anciens.
  • Région du Centre : tout le monde s’habille avec des vêtements traditionnels thaïlandais et nettoie sa maison. La fête est célébrée avec beaucoup d’offrandes : de la nourriture est donnée aux moines et du sable pour réparer les temples, un requiem est chanté pour ses ancêtres, etc. Pour gagner du mérite, les gens relâchent des animaux comme les poissons, les oiseaux, les buffles et les vaches.
  • Sud : ici, il y a trois règles : ne travaillez pas trop pour économiser de l’argent, ne faites pas de mal aux autres êtres humains et ne mentez pas.
  • Est : la fête est célébrée de la même façon que dans d’autres parties du pays, mais ici les gens construisent des pagodes de sable toute la journée pour gagner du mérite. De la nourriture est donnée aux personnes âgées.

Batailles d’eau

Les batailles d’eau sont une partie importante des célébrations du Nouvel An. Avril est la période la plus chaude de l’année en Thaïlande, et se battre avec de l’eau est un excellent moyen de se rafraîchir.

Les rues sont fermées à la circulation et servent d’arénas : d’énormes foules de gens se rassemblent pour se battre avec des tuyaux, des seaux et des canons à eau. C’est une activité que les jeunes générations adorent : les étrangers sont les bienvenus !

Profitez des combats d’eau avec un cœur léger : c’est la façon du peuple thaïlandais de vous donner sa bénédiction et de partager sa joie avec vous.

Où célébrer le Nouvel An thaïlandais

Si vous voulez vraiment vivre le meilleur du festival, allez à Bangkok ou à Chiang Mai : là où se déroulent les plus grandes célébrations.

Une célébration de 3 jours à Bangkok

La capitale de la Thaïlande est un endroit unique si vous souhaitez profiter du Nouvel An.

Sur Silom, une rue de cinq kilomètres de long au centre de la ville, des milliers de personnes se rassemblent pour éclabousser tout le monde avec tout ce qu’elles peuvent trouver, des seaux aux pistolets à eau.

En face du Grand Palais, sur Sanam Luang, on peut admirer la statue du Bouddha le 13 avril. La statue sera transportée pour que les gens puissent arroser d’eau pour leur porter chance. Les gens construiront également des pagodes de sable et visiteront les temples pour en faire des objets de mérite.

Se rendre dans les temples vous permettra de participer aux coutumes traditionnelles de la chanson krane : les gens s’y rendent pour offrir de la nourriture aux moines, et pour gagner du mérite en rendant hommage au Bouddha et à leurs ancêtres, et en versant de l’eau parfumée sur les statues du Bouddha.

Une célébration de 7 jours à Chiang Mai

Cette belle ville du nord de la Thaïlande accueille les plus grandes célébrations Songkran du monde.

Il y a des batailles d’eau dans toute la ville : si vous vous trouvez près de la rivière Ping, des canaux ou des lacs, préparez-vous à être trempés de la tête aux pieds.

Le 12 avril, vous pouvez participer à un défilé avec des images de Bouddha de toute la ville, accompagnés par des ménestrels et des gens du pays.

Les bouddhistes passent les 13ème et 14ème jours à se rendre dans un wat (un monastère bouddhiste) pour prier et offrir de la nourriture aux moines. Ils lavent les statues de Bouddha dans leurs maisons avec de l’eau parfumée.

Les gens transportent du sable à leur monastère en compensation de tout le sable qu’ils ont emporté sous leurs pieds durant l’année. Le sable est utilisé pour construire un stupa décoré de drapeaux colorés.

Le 15, les gens rendent hommage à leurs ancêtres et à leurs aînés.

Une façon bouddhiste de purifier l’âme

La fête est extrêmement importante pour les bouddhistes, et la partie la plus importante de la célébration est celle du mérite. Le mérite est un concept fondamental du bouddhisme : c’est une force extérieure qui tire sa force de bonnes actions ou de bonnes pensées et qui protège le bouddhiste des forces du mal.

Offrir de la nourriture aux moines dans les temples locaux est la pratique la plus courante pour faire du mérite. Les bouddhistes se lavent et lavent les statues de Bouddha pour se débarrasser des péchés et de la malchance. Les jeunes versent généralement de l’eau sur la paume des mains des personnes âgées pour recevoir leur bénédiction en retour et gagner de la chance pour l’année à venir.

Une autre partie importante des vacances est l’appréciation de la famille. Les gens retournent dans leur ville natale pour passer les vacances avec leurs proches et rendre hommage à leurs chers disparus.

Origines du festival

Au cours d’un songkran, le soleil passera d’un signe zodiacal à un autre. Sur ce point particulier, quand le Nouvel An est célébré, le soleil entre dans le Bélier. Pour le bouddhisme, c’est un mouvement favorable des corps célestes, d’où l’importance du jour.

Dans le passé, le Nouvel An avait lieu le premier mois du calendrier lunaire. Aujourd’hui, c’est le cinquième mois : les raisons de ce changement sont liées aux anciennes coutumes du peuple thaïlandais dans le sud de la Chine, à sa culture de la riziculture et au bouddhisme, qui incorpore beaucoup de croyances astrologiques.

Les Thaïlandais ont migré du sud de la Chine vers la Thaïlande vers 200 av. Leur calendrier était lunaire, mais après avoir migré vers le sud, ils ont dû s’adapter aux différentes températures du centre de la Thaïlande, et ils ont dû passer du Nouvel An en avril, pour coïncider avec la fin de la saison sèche.

Conseils utiles pour le festival

Les combats d’eau sont une façon extrêmement amusante de célébrer la fin de la saison sèche. Si vous voulez les rejoindre, suivez ces conseils pour éviter tout problème.

  • Suivez les règles : c’est une « guerre », mais il y a des règles. Utilisez de l’eau douce propre et des pistolets à eau (les pistolets à haute pression sont interdits), et ne tirez pas dans les yeux des gens.
  • Sois prudent : Avril est le mois le plus chaud de l’année en Thaïlande, avec des températures pouvant atteindre 40 degrés.
  • Poudre mouillée : beaucoup de gens vont répandre de la poudre mouillée sur votre visage pour vous bénir (sauf sur Khao San Road à Bangkok, où c’est interdit). Apportez une bouteille d’eau pour vous laver le visage par la suite.
  • Code vestimentaire : il est préférable d’utiliser des lunettes de natation et des maillots de bain. Portez toujours un t-shirt (se battre les seins nus est illégal).
  • Protégez vos appareils électroniques à l’aide d’un sac étanche.
  • Évitez de conduire : le trafic en Thaïlande est extrêmement dense. Pendant Sonkgran, des milliers de personnes circuleront dans les rues, rendant les routes particulièrement dangereuses à cette époque.